jueves, 13 de agosto de 2015

1998,1983,1958


Ecarts à la normale 1998

Repères historiques

Les français se ruent sur les téléphones portables.
L’affaire Monica Lewinsky menace Bill Clinton.
6 février: le préfet Erignac est assassiné en Corse.
12 juillet: la France est championne du monde de football
Apple commercialise l’iMac, spécialement conçu pour l’Internet

Evènements météo marquants de l’année

Les thermomètres s’affolent - il s’agit de l’année la plus chaude jamais enregistrée jusqu’à cette date sur la planète (l’année 1997 était également la plus chaude).


Début janvier : une série de très violentes tempêtes balayent la France - le 2 janvier, l’ouest connaît le plus fort coup de vent depuis l’ouragan du 15 octobre 1987 - rafales de 191 km/h à Lorient - centaines de toitures arrachées à Redon - milliers de foyers privés d’électricité - on compte 3 morts - le 4 janvier, les éléments se déchaînent de nouveau sur le nord-ouest - vents de 180 km/h sur l’Ile de Groix où une tornade est probablement observée - le 5 janvier, une 3ème tempête balaye le nord-ouest avec des vents à plus de 165km/h à l’embouchure de le Seine.



Ecarts à la normale 1983

Repères historiques

27 janvier : mort de Louis de Funès 1er février : début des radios libres
21 février : inauguration du Forum des Halles
5 juin : Yannick Noah remporte le tournois de tennis de Roland-Garros
24 juillet : Laurent Fignon gagne le Tour de France

Evènements météo marquants de l’année



Du 8 au 16 février : sans parler de vague de froid, cette période est marquée par de fréquentes chutes de neige, notamment sur des régions qui n’y sont pas habituées. Du 8 au 11 février : il neige abondamment sur le littoral du Finistère, le centre de la Bretagne et le littoral normand - on mesure 13cm à Rostrenen (monts d’Arrêts), 32cm à Brest, 20 cm à Bayeux et 20 à 30 cm à Coutances - des routes sont totalement bloquées - la neige concerne également la Côte d’Azur et les flocons atteignent les hauteurs de Monaco. Du 13 au 16 février : de fortes chutes de neige se produisent sur le Languedoc-Roussillon et le nord de la Provence - il tombe 30cm à Boulou (Pyrénées Orientales ) et Castelnaudary (Aude), 15cm à Carcassonne et 9cm à Orange - la neige concerne également Barcelone. 

Epaisse couche de neige sur la promenade des Anglais à Nice

Jolie petite couche de neige à Monaco

La Bretagne aussi, n'est pas épargnée par la neige

4 avril : les températures sont très basses pour la saison et de la neige réapparaît en Bretagne, Normandie, sur les Pays de la Loire, le Centre, l’Ile de France et la Picardie - toutes ces régions sont recouvertes d’un tapis blanc de 2 à 5cm

Les dégâts de ces 3 tempêtes dans l’Ouest…
.
Nuit du 7 au 8 janvier, une tornade provoque d’énormes dégâts entre St-Omer-Capelle et Bourbourg (région Nord-Pas de Calais) - 220 maisons sont endommagées mais on ne compte seulement que des blessés.




Partick Marlière (ancien présentateur et bon collègue à La Chaîne Météo) interviewé par TF1 à la suite de la tornade. 
.
Les 9 et 13 janvier : records de douceur - les températures atteignent ou dépassent un peu partout les 15, avec 15° à Paris, 16° à Tours, 17° à Bordeaux et 18° dans le Périgord.

mi-janvier : la douceur et le temps très perturbé provoquent de nombreuses avalanches dans les Alpes - 10 personnes trouvent la mort près de la station des Orres (Hautes Alpes).

25 janvier : 5 à 10cm de neige recouvrent la vallée du Rhône, jusqu’au Lyonnais.

Du 11 au 21 février : c’est l’été en plein hiver avec une véritable pluie de records - on dépasse 18° sur presque toute la France - il fait 25° en Aquitaine, 23 à 24° sur le Périgord, 23° à Grenoble, 22° à Poitiers, 20° à Orléans et 18° à Paris - toutes les plages sont prises d’assaut - on se baigne à Biarritz.



Les 12 et 13 avril : la neige refait son apparition en plaine - il tombe une dizaine de 10cm du côté de Bourges et Autun - des routes sont coupées dans la Nièvre.

6 juin : une tornade dévaste les secteurs de Dun, Auron, Chatelet et St Pierre les bois (Cher) - orage très impressionnant à Béthune (Pas de Calais) où l’on mesure 20 à 50 cm de grêle.

1er juillet : coup de chaleur sur la Corse où les températures atteignent 42° à Ponte Leccia et 39° à Galéria.

Du 19 au 26 juillet : canicule sur la moitié sud où les températures dépassent 35° - on relève jusqu’à 41° à Gourdon, 39° à Carpentras , 38° à Bordeaux et 37° jusqu’à Nevers et Bourges.

Du 7 au 12 août : nouvelle vague de chaleur mais sur toute la France - la canicule atteint des sommets les 10 et 11 août où l’on dépasse 35° sur quasiment tout le pays - les valeurs maximales mesurées sont de 41° à Decize et 40°5 à Clamecy (Nièvre), 39° à Auxerre, Troyes et Metz, 38° au Mans, Orléans, Nevers, Clermont-Ferrand, 37° à Paris, Beauvais… certains records datant du mois d’août 1911 sont battus - on suffoque dans les grandes villes où les taux de pollution atteignent également des valeurs record - le réchauffement de la terre suscite plus que jamais des interrogations et des inquiétudes.


Pour le 2eme mois d’août consécutif, les taux de pollution atteignent des valeurs très élevées…
.
Les 2 et 4 septembre : très violents orages et pluies diluviennes en Normandie, Nord Pas de Calais ainsi que dans le sud-est - l’autoroute A55 est coupée à la hauteur de Vitrolles - les pompiers effectuent 400 interventions à Marseille où le vieux port est inondé.

Fin octobre : inondations dans le Nord Pas de Calais et la Lorraine - des milliers d’habitations sont sinistrées.

Du 20 au 26 novembre : vague de froid sec - gelées généralisées, sauf sur le littoral de la Corse, la Côte d’Azur et la pointe de la Bretagne - de nombreux records de températures sont battus le 23 novembre - on descend jusqu’à -13° à Nancy, -12°5 à Châtillon sur Seine (Côte d’Or), -11° à Vichy, Clermont Ferrand, Troyes et Nevers, -10° à Mont de Marsan (Landes), -9° au Luc en Provence - il neige sur toute la Corse et une partie du Languedoc mais cette neige ne tient pas sur la côte - les SDF sont une fois de plus les premières victimes du froid dans les grandes villes.

20 décembre : violente tempête et nombreux dégâts sur la moitié ouest - une dépression se creuse en arrivant sur la France - rafales à 169 km/h à la pointe du Raz (Finistère), 158 km/h sur l’île d’Ouessant, 126 km/h à Biscarosse (Landes).

Du 29 au 31 décembre : pluies torrentielles sur les Cévennes et la Corse - il tombe 350mm de pluie en 3 jours en Lozère et 1m de neige sur le massif de Renoso (Corse).

Ecarts à la normale 1998



Evènements météo marquants de l’année

Nuit du 6 au 7 janvier : des vents de la force d’un ouragan balayent le nord-ouest de l’Europe - en France, les régions situées au nord de la Seine sont les plus affectées par cette tempête hors du commun - on enregistre des rafales à près de 180 km/h à St Quentin (Aisne), 155 km/h à Phalsbourg (nord de la Loraine), 138 km/h à Cormeilles (nord de Paris) et 130 km/h à Belfort.

Dégâts à Paris après le passage de la tempête

7 février (Pour plus de détails sur cet événement, CLIQUEZ ICI): une tempête de neige issue d’un très fort conflit de masses d’air paralyse une zone située entre Paris et Strasbourg - alors que la température atteint près de 10° dans la Beauce, il tombe 9cm de neige à Paris, 10cm à Beauvais, 45cm à Strasbourg et 60cm à Phalsbourg (nord de la Lorraine) - ces fortes précipitations provoquent des inondations, notamment dans le bassin de la Seine.

Du 11 au 16 février : le douceur reprend le dessus - elle devient même exceptionnelle le 15 février avec pas moins de 20° à Paris, 21° à Rouen et Tours, 22° à Cognac, 23° à Clermont Ferrand, 24° dans le Périgord et 25° à Biarritz où l’on se baigne !

Chaleur exceptionnelle à Paris et record battu !

25 et 26 février : le froid se venge et l’on perd 10 à 12° en quelques heures - une très violente tempête de neige ensevelit les régions du nord-ouest où il tombe en moyenne 10 à 15 cm - les vents qui soufflent en rafales à près de 120 km/h forment d’énormes congères qui bloquent les axes routiers - le Nord Pas de Calais est isolé du reste du monde et la couche de neige dépasse parfois 1m d’épaisseur - des centaines de véhicules sont abandonnés en pleine campagne.


Analyse du 25 février 1958 au soir
.

Ce temps perturbé engendre de graves inondations dans la région de Coulommiers qui est coupée du monde.

Terribles inondations à Coulommiers

Du 7 au 12 mars : une vague de froid digne d’un mois de janvier rappelant que l’hiver n’est pas terminé s’abat sur toute la France - il gèle absolument partout et de fortes chutes de neige se produisent jusque sur la Côte d’Azur.


La neige dans les rues de Pau


Cannes enneigé

Pâques 1958 se déroule parfois sous la neige - le 5 avril, on mesure jusqu’à 6cm en région parisienne - dans le même temps la tramontane se lève brutalement à Perpignan où les rafales atteignent 180 km/h - le 13 avril, de fortes gelées se produisent dans le sud-ouest et l’on atteint -6° à Pau.
Soirée du 9 mai : une ligne de violents orages provoque d’importants dégâts dans le nord pas de calais - une tornade se forme du côté de Lille.

Après le passage de la tornade à Lille

16 mai : une tempête d’hiver balaye notamment le nord-ouest du pays, où les vents dépassent largement les 100 km/h (150 km/h à la Tour Eiffel) - de nombreux arbres en pleine feuillaison sont déracinés.

No hay comentarios:

Publicar un comentario

Translate